Le terme « énergies renouvelables » est relativement large et on distingue 5 grandes familles d’énergies bien différentes les unes des autres. Les avancées technologiques de ces dernières années permettent d’utiliser ces ressources de manière quotidienne dans les habitations. Elles ne sont pas gratuites mais elles ne mettent pas en péril l’avenir des générations futurs. Faisons le point.

Les grandes familles d’énergies renouvelables

Avant toute chose, il convient de définir ce qu’est une énergie renouvelable (ou une énergie propre) : par définition c’est une énergie disponible en grande quantité et exploitable par l’homme sans que son utilisation porte atteinte à l’environnement et à son développement. Quelles sont donc les grandes familles d’énergies renouvelables ?

L’énergie solaire, une énergie illimitée et propre

Grace au développement des techniques autour de l’énergie solaire, il est maintenant possible de se chauffer et de produire de l’eau chaude pour le logement. En effet, les appareils sont de plus en plus performants et fiable. Pour résumer simplement le fonctionnement de cette énergie : Les rayons du soleil sont, dans un premier temps, absorbés par des capteurs photovoltaïques, ils transmettent ensuite leur énergie dans un réseau de tuyaux remplis de liquide conducteur (caloporteur) et pour finir cette énergie est stockée pour soit chauffer l’eau soit pour en faire de l’électricité.

Le parc solaire français permet de couvrir 7,1% de la consommation d’électricité nationale.

L’énergie éolienne pour produire de l’électricité

Le vent sert depuis de nombreuses années, souvenez-vous les moulins pour moudre le grain fonctionnaient bien avec le vent. De nos jours, les champs d’éoliennes servent à produire de l’électricité. Pour ce qui est du fonctionnement, les aérogénérateurs récoltent et transforment l’énergie cinétique du vent grâce à leurs grandes pales, comme le ferait une dynamo sur la roue d’un vélo. L’énergie éolienne est devenue une source majeure de production d’électricité, et une énergie propre puisqu’elle ne génère pas de C02 dans l’atmosphère.

Le taux de couverture de la consommation par l’énergie éolienne représente 5,8% sur l’année.

L’énergie hydraulique, une ressource utilisée depuis toujours

A l’instar de l’énergie solaire, l’eau permet de produire, grâce aux courants, de l’énergie. Le fonctionnement est relativement simple également. La force cinétique de l’eau passe à travers un transformateur qui génère du courant. Rien de plus simple ! Les barrages hydrauliques sont donc largement utilisés puisqu’ils peuvent être mis en place dès qu’il y a la présence d’un cours d’eau. Cette source d’énergie est actuellement la plus utilisée.

L’énergie hydraulique représente 19% de la production totale d’électricité dans le monde et 13% en France.

Pour en savoir plus sur l’énergie hydraulique :

La biomasse, une véritable opportunité

Cette source d’énergie propre n’est pas la plus ancienne ni même la plus connue et pourtant elle permet de produire de l’énergie par combustion. En effet, le fonctionnement est le suivant : les matériaux d’origine biologique servent comme combustibles. Cette combustion permet de créer de la chaleur, de l’électricité et des carburants. L’utilisation de cette énergie peut se faire de différentes manières : chauffer des immeubles, produire de l’énergie pour les habitations des particuliers…

La biomasse est la principale source de création de chaleur avec la combustion du bois, elle représente 50% de la production d’énergies renouvelables en France.

Pour en savoir plus sur la biomasse :

L’énergie issue de la géothermie

Pour fabriquer de l’énergie propre avec cette ressource naturelle, il existe plusieurs techniques. En effet, l’extraction de la chaleur contenue dans le sol ne se fait pas de la même façon suivant l’utilisation qu’on en aura. Cette énergie permet de fournir du courant et de l’eau chaude. Pour savoir quelle méthode est la plus adaptée, le choix se fait en fonction de la température. On compte aujourd’hui 4 niveaux de température : la haute énergie (plus de 150°), la moyenne énergie (de 90 à 150°), la basse énergie (30 à 90°) et la très basse énergie (moins de 30°). Les pompes à chaleur permettent cette extraction d’énergie mais sont des équipements très couteux. Toutefois, le gouvernement a mis en place la prime eco énergie pour diminuer le coût d’installation de ces équipements et inciter les ménagers français à renouveler leurs équipements de chauffage.

A savoir : La France a pour objectif d’atteindre 40% d’électricité d’origine renouvelables d’ici 2030.

Les énergies renouvelables, avantages et inconvénients

Les avantages d’utiliser les énergies renouvelables sont nombreux : la faible empreinte carbone, le caractère inépuisable de ces ressources, etc…Cependant lorsqu’on se penche sur la question, on observe que ces énergies propres et leur utilisation présentent quelques inconvénients. Faisons un rapide tour d’horizon.

Les avantage des énergies renouvelables

Parmi les nombreux avantages que ces énergies présentent, voici les plus importants :

  • Ces énergies sont gratuites et présentent tout autour du globe.
  • Elles sont plus propres que les énergies fossiles qui sont largement exploitées dans le monde entier
  • Elles sont gratuites, une fois que l’installation permettant l’extraction et la transformation est rentabilisée

Chaque énergie possède ses propres avantages. L’énergie éolienne démontre d’excellentes performances et capacités de production tandis que la biomasse participe au développement local et est une énergie très bon marché. L’énergie solaire, quant à elle, est en plein développement et peut être exploité dans des grands parcs prévus à cet effet ou simplement pour les particuliers.

Les inconvénients liés à l’utilisation des énergies renouvelables

Ces énergies présentant cependant quelques inconvénients : malgré un cout faible, voire inexistant, le cout des installations est élevé et la rentabilité peut avoir lieu après plusieurs. Par ailleurs, elles sont largement dépendantes du temps. En effet, les jours ou il y a peu de vent ou de luminosité ralentissent la production. De plus, on constate que certaines implantations d’éoliennes ne se fait pas en raison du bruit et de la nuisance sur le paysage. L’énergie hydraulique, quant à elle, est dénoncée car elle affecte l’écosystème en place.

Lorsqu’on évoque le terme d’énergie renouvelables, on y associe souvent le fait que ces dernières sont totalement propres, mais ce n’est pas le cas. Pour toutes installations, la fabrication et le transport de ces matériaux nécessite l’utilisation de CO2.

Pour conclure, ces énergies propres ne sont donc pas encore tout à fait viables et ne permettent pas encore de remplacer l’utilisation des énergies fossiles comme le pétrole qui est encore largement utilisé dans l’industrie et dans les transports. Dans un pays industrialisé, le projet d’approvisionnement grâce aux EnR ne pourra se faire qu’après une baisse significative de l’utilisation des énergies fossiles.